Équipe

PRÉSENTATION DE L’ÉQUIPE

Manon Contrino

Être curieux // Essayer // Croire Trois actions pour définir  un parcours.

C’est en tant qu’autodidacte qu’elle rencontre le hip-hop, complétant sa formation professionnelle par le classique et la danse contemporaine.

Naviguant entre l’univers du plateau, des studios et des battles.

Elle s’inspire de l’énergie, de son expérience pour développer son univers. Interprète et pédagogue pour des compagnies professionnelles. Responsable de projet artistique pour danseurs amateurs. Son parcours l’amène à entreprendre ses propres projets. Depuis toujours, désireuse de faire parler les corps, c’est en 2016 qu’elle se lance dans l’écriture chorégraphique avec la réalisation du court métrage « INSIDE HER»premier essai.

Elle est aujourd’hui coordinatrice du pôle chorégraphique La Limonaderie au côté de Toufik.


Toufik Maadi

Toufik Maadi débute la danse par le breakdance. Il rejoint rapidement le crew Melting Force et en devient l’un de ces piliers. Pendant ces années, il collabore avec de nombreux artistes, participe à divers projets chorégraphiques et remporte de nombreux battles. En 2012, il se joint à Souhail Marchiche et Mehdi Meghari avec qui il collabore au sein de la compagnie Dyptik. Sensible à l’univers de la création, il y explore un nouveau langage. Après 11 ans d’expérience sur les plateaux, il décide d’y consacrer entièrement sa danse.
En parallèle, il entame une série de travaux musicaux/vidéos qu’il décide d’associer à ses recherches chorégraphiques. En questionnement sur le corps et son mouvement, il suit des workshops de danse contemporaine et de cirque. Cette ouverture l’amène à développer son rapport à l’écriture chorégraphique. C’est donc naturellement qu’en septembre 2015 Toufik Maadi se lance dans l’écriture d’un solo et crée avec la Cie Sans Lettres « Cette(7) voi(es)x ».
Il élabore aussi un duo « Ubac » co-chorégraphié avec l’artiste Manon Contrino. C’est avec celle-ci, qu’en 2016, ils décident de fonder la Compagnie B21 où ils assurent la direction artistique et créent « Dazain » solo contemporain/hip-hop pour une danseuse en collaboration avec Charles Boinot (scénographe et vidéaste) ainsi que Lucas Descombe (musicien). Dans ses recherches Toufik Maadi souhaite s’exprimer par une danse humaine et efficace.
Il est aujourd’hui directeur artistique de la Compagnie B21 et coordinateur du pôle chorégraphique La Limonaderie. 


Lucas Descombes

Lucas Descombes intègre dès son plus jeune âge une classe à horaires aménagés dans laquelle il se forme d’abord à la trompette, puis au design sonore. Il apprend également de manière autodidacte la musique assistée par ordinateur ainsi que le djing vinyle et numérique.
Il suit ensuite une formation en alternance pour devenir technicien du spectacle vivant en son et lumière. Aujourd’hui, il travaille en temps que régisseur pour le Théâtre de Tardy, il est en charge de l’accueil technique, de la régie son et de la lumière. Il a également été en charge de la régie son, lumière et générale de divers événements et spectacles.
Il collabore avec la Compagnie Ballet21 depuis ces débuts pour les créations sonores des spectacles.


Aurore Giaccio

Danseuse interprète pour la compagnie B21, Aurore est aussi chorégraphe et professeur diplômé de danse contemporaine.
Elle a travaillé en tant que danseuse professionnelle dans différents compagnies telle que la Compagnie Totum (Metz), Compagnie Astatic (Céret), en projet vidéo danse avec Kimmo Alakunnas (Finlande), avec la Compagnie Hannah Ma de Trèves (Allemagne) pour la création « Heros ». Plusieurs fois récompensés en concours solo ou chorégraphique, notamment aux Synodales avec la création « Éclats de Mémoire » de la Compagnie Totum. En décembre 2017, elle part pour Wuppertal danser le répertoire de la Compagnie B21 (danse contemporaine et hiphop) pour la création « Les Coloriés » pour la rencontre St Étienne-Wuppertal.
Elle part à la découvert de l’univers de la marionnette avec la Compagnie Via Verde pour la création « L’Enfant Perdu ». Cette pièce mêle la marionnette, la manipulation des corps par la danse.
Pour la première qui aura lieu en juillet 2019, elle travaille avec la compagnie Rue de la Casse pour la nouvelle création « Le Ballet des Architectes ». Cela évoquera l‘évolution des rapports humains, en lien avec celle des technologies : une chorégraphie entre trois danseurs et six lampes d‘architectes motorisées.
En 2015, elle monte Art Misto entouré de ses amis et famille, dans laquelle elle devient directrice artistique. Elle y propose des ateliers chorégraphiques en milieu scolaire, et en société. L’idée est de toucher les publics non avisés au milieu de l’art.
Le projet depuis 2018 est d’ouvrir la culture de la danse à un public de personnes déficientes mentales et moteurs comme outils de communication, et de santé. Elle enseigne à l’IRTS, formation pour les travailleurs sociaux où elle est face aux étudiants et aux usagers (personnes handicapées, demandeurs d’asile, …)
La Compagnie Les Affamés dirigée par elle-même est partie à Pondichéry (Inde) en février 2018 pour une résidence de la nouvelle création « La Toile » chorégraphiée par Aurore.


Paco Esterez

Baigné depuis sa plus tendre enfance dans un milieu artistique, Paco entre dans le monde de la danse par le biais du break.
Il s’initie progressivement à la danse contemporaine au côté de Sabaline Fournier à Pau et découvre peu à peu l’univers de la création et de la scène.
Dès lors, il s’engage dans un processus de formation et s’ouvre à différents styles de danse (jazz, classique, danse africaine…). En 2017, il intègre le centre de formation Adage à Bordeaux, en section hip-hop, avec pour objectif de perfectionner sa technique et de développer son sens artistique.
Voyageant entre Bordeaux et Rennes, où il travaille au sein de la compagnie Ladaïnha aux côtés d’Armando Pekeno et de Michelle Brown, il consacre sa vie à cet univers, partageant son temps entre apprentissage et engagement dans des projets artistiques.
En janvier 2019, Paco décide de répondre à une audition qui se déroule à Saint-Étienne et intègre par la suite la compagnie B21.
Il est aujourd’hui interprète pour la compagnie Ladaïnha et la compagnie B21.


Lisa Wozniak

Lisa Wozniak intègre l’équipe en septembre 2018. Elle est en charge de l’administration et de la production de la compagnie.